4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:17

Le 2 janvier 2017

Journée passée entre Taliouine et Marrakech via la col de Tizi N’Test et la vallée du N’ Fiss. Là encore on profitera de la dissemblance des versants orientaux et occidentaux de l’Atlas, avec versant sud des cultures d’arganiers sur les pentes raides et arides qui dominent les hameaux de fonds de vallée et leurs terrasses de cultures vivrières, puis, une fois passé le col, des gorges parfois coupées de barrages et des hauts-plateaux aux terres rouges érodées qui évoquent les robines dignoises. Plus bas on peut admirer le versant nord du Toubkal et ses neiges déjà abondantes en ce début d’hiver 2017, bien loin du désert traversé quelques heures plus tôt, avant de retrouver, non sans déplaisir, la foule touristiquec de Marrakech !

curieuse géologie près de Taliouine

curieuse géologie près de Taliouine

les clémentiniers en plein déménagement

les clémentiniers en plein déménagement

vergers d'arganiers versant sud du Tizi N'Test

vergers d'arganiers versant sud du Tizi N'Test

vue depuis le col du Tizi N'Test vers le nord

vue depuis le col du Tizi N'Test vers le nord

terres rouges près de Tinmel
terres rouges près de Tinmel

terres rouges près de Tinmel

crépuscule à Marrakech

crépuscule à Marrakech

Published by Thomas - dans Maghreb
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:11

Le 1er janvier 2017

Au départ de Taliouine sur le versant oriental de l’Atlas balades à la journée dans la longue vallée menant sur les pentes mêmes du Djebel Siroua, dans un relief d’origine volcanique fait de fonds de vallées creusés de cultures en terrasses dominés par des falaises souvent serties d’orgues basaltiques.

A la sortie du village de Assaisse, là où le bitume disparaît pour laisser la place à  de la terre (et des cailloux !), la piste de droite mène au hameau de Tizgui et sa superbe gorge à travers des pitons érodés de conglomérat volcanique. En remontant la gorge à l’aval du village on évolue dans une forêt de monolithes rocheux aux formes ovalisées par l’érosion, un paysage qui évoque Montserrat par exemple, les minutieuses cultures en terrasses verdoyantes à l’amont et à l’aval, au milieu d’un désert minéral, rappelant qu’on est bien au Maroc et non pas en Catalogne. On n’explorera pas faute de temps les gorges aval, apparemment plus étroites et techniques, mais la température de l’eau, transformée en glace dans les bras morts, ne nous y incitera guère…

A la sortie du village d’Assaisse la piste de gauche remonte la vallée au milieu des villages berbères, parmi champs de blés en terrasses, ânes en maraude et hameaux coiffés de minarets, pour atteindre après environ 45 minutes de trajet le magnifique village de Tizgui. Celui-ci fait face à des greniers collectifs taillés dans la falaise, au milieu d’orgues basaltiques et juste au-dessous d’une cascade gelée dans ce versant nord à près de 2000 mètres d’altitude. Un site exceptionnel donc qui justifie à lui tout seul ces longues pistes poussiéreuses et caillouteuses qui s’envisageront mieux en véhicule 4*4…

champs de curieuses boules volcaniques près de Ait Icht

champs de curieuses boules volcaniques près de Ait Icht

les gorges de Tislit et leur curieuses formations géologiques de conglomérat volcanique

les gorges de Tislit et leur curieuses formations géologiques de conglomérat volcanique

rencontres sur les terrasses à l'entrée du village de Tislit

rencontres sur les terrasses à l'entrée du village de Tislit

dans les gorges
dans les gorges
dans les gorges

dans les gorges

épouvantail à l'amont des gorges

épouvantail à l'amont des gorges

au retour
au retour

au retour

le village de Assaka et ses cultures en terrasses

le village de Assaka et ses cultures en terrasses

les greniers troglodytes du village de Tizgui, leurs orgues basaltiques et sa cascade de glace !
les greniers troglodytes du village de Tizgui, leurs orgues basaltiques et sa cascade de glace !

les greniers troglodytes du village de Tizgui, leurs orgues basaltiques et sa cascade de glace !

au retour à Assaka

au retour à Assaka

dernières lumières sur l'Atlas

dernières lumières sur l'Atlas

Published by Thomas - dans maghreb
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 20:09

Les 30 et 31 décembre 2016

Début d’un voyage au Maroc autour de Marrakech et des sommets du Haut-Atlas, déjà bien blancs en ce début d’hiver. On ira visiter en voiture et à pieds les vallées profondes du versant occidental de l’Atlas et celles plus arides des versants orientaux, avec un aller par le col de Tizi N’Tchika et un retour par celui de Tizi N’Test, avec au passage une journée dans le Djebel Siroua à la découverte des magnifiques gorges de Tislit et des greniers à grain troglodytes de Tizgui.

Le road trip commence donc par un long trajet entre Marrakech et Skoura, avec devant le pare-brise la lente transition entre les vergers d’oliviers et les cultures en terrasses du versant occidental de l’Atlas, assez bien arrosé, et les paysages arides pré-sahariens du versant oriental, où seules les oasis de fonds de vallée et les ksars ou kasbahs en pisé rompent la monotonie des steppes qui annoncent le désert de pierres.

marnes rouges érodées et cultures en terrasses sur la route du Tizi N’Tchika, vers le village de Toufliht
marnes rouges érodées et cultures en terrasses sur la route du Tizi N’Tchika, vers le village de Toufliht

marnes rouges érodées et cultures en terrasses sur la route du Tizi N’Tchika, vers le village de Toufliht

paysages désertiques de l'autre côté de l'Atlas, sur fond de montagnes enneigées
paysages désertiques de l'autre côté de l'Atlas, sur fond de montagnes enneigées

paysages désertiques de l'autre côté de l'Atlas, sur fond de montagnes enneigées

cigogne qu'on espère mélomane sur un minaret

cigogne qu'on espère mélomane sur un minaret

le très beau ksar de Aït Ben Haddou
le très beau ksar de Aït Ben Haddou
le très beau ksar de Aït Ben Haddou

le très beau ksar de Aït Ben Haddou

dans l'immense palmeraie de Skoura et ses innombrables kasbahs
dans l'immense palmeraie de Skoura et ses innombrables kasbahs

dans l'immense palmeraie de Skoura et ses innombrables kasbahs

faune et paysages désertiques sur la route entre Ouarzazate et Taliouine
faune et paysages désertiques sur la route entre Ouarzazate et Taliouine

faune et paysages désertiques sur la route entre Ouarzazate et Taliouine

Published by Thomas - dans Maghreb
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:24

En décembre 2008 avec Nawel

Visite de la medina de Fès et des forêts du Rif autour de la ville, par endroits peuplées de singes magots


vue sur les toits de la medina




la medersa Attarine et son stuc




les singes magots des forêts du Rif, les fesses au sec sur un rocher



les fesses au sec sur une branche

 


les fesses mouillées à la recherche du dîner



les fesses au sec sur un caillou

 

Published by thomas, gurviez - dans Maghreb
commenter cet article

Rechercher