13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 08:39

Le 12 août 2016

Les gants rouges du cardinal, départ par « arche à gauche », 7 longueurs, équipé, 6a max

5c/4a/5a/5c/5c/4c/5c

Retour sur les chaussons dans cette semaine haut-savoyarde avec une grande voie dans les Bornes sur la face sud-est de la Pointe du Midi : « les gants rouges du cardinal », avec une attaque par « arche à gauche » afin d’éviter le 6b inaugural. Même si, de par la configuration du terrain, la voie, entrecoupée de vires et de dalles (très) couchées, manque d’homogénéité et de continuité, elle offre de beaux passages voire des superbes comme à la fin de L2 ou de L3 sur des dalles à cannelures d’anthologie, où la grimpe, facile, se fait en coincements de pieds et pincements de mains sur des rigoles de calcaire gris parfaitement parallèles, des beautés de l’érosion du karst en moyenne montagne !

edelweiss au départ

edelweiss au départ

dans L1 de "arche à gauche"

dans L1 de "arche à gauche"

fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"
fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"
fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"

fins de L3 et de L4 des "gants rouges du cardinal"

dans la dernière longueur
dans la dernière longueur

dans la dernière longueur

lys sauvage devant les crêtes des Bornes
lys sauvage devant les crêtes des Bornes

lys sauvage devant les crêtes des Bornes

17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 20:51

Le 16 juillet 2016

Désert de samba, 4 longueurs, équipé, 6a max, puis Dune

5b/5c/6a/5b/6a+

Journée d’escalade sur la dalle des Chéserys dans les Aiguilles Rouges au-dessus d’Argentière. Une approche rapide mais bucolique à travers la prairie alpine en pleine explosion florale, des bouquetins presque domestiques qui prennent la pose devant le massif du Mont-Blanc, de grandes dalles couchées de gneiss bien équipées avec descente en rappels dans les voies, voilà de quoi ravir le grimpeur à la recherche d’escalade aussi facile que peu engagée. On trouvera évidemment beaucoup de monde dans ce petit Ailefroide chamoniard relevé du fond de la vallée à 2000 mètres d’altitude, en belvédère sur le Mont-Blanc, mais le nombre de lignes équipées et le panorama qui va des cornes des bouquetins aux dents du géant font vite oublier la fréquentation d’une des rares falaises d’initiation de la vallée, aux cotations d’ailleurs bien sympathiques pour les lieux…

flore sur l'approche...
flore sur l'approche...

flore sur l'approche...

... et faune à la fin de l'approche
... et faune à la fin de l'approche

... et faune à la fin de l'approche

vue vers la dent du Géant

vue vers la dent du Géant

sur les dalles de gneiss
sur les dalles de gneiss
sur les dalles de gneiss
sur les dalles de gneiss

sur les dalles de gneiss

au retour

au retour

29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 18:21

Le 27 décembre 2015

Voie « solstice d’été », 5 longueurs, équipé, 5c max

5c/4c/5b/5b/4b

En ce mois de décembre historiquement sec et doux, on renonce au ski pour de l’escalade en Haute-Savoie. Après avoir découvert la paroi du Sapey en août on s’oriente vers la dalle voisine de la Rosière et sa grande voie la plus facile, avec les 5 longueurs en 5c max de « solstice d’été ». En ce solstice d’hiver, après une approche pédestre aux allures printanières, les primevères s’avérant plus nombreuses que les rares plaques de neige subsistant en fonds de vallon, on s’attaque d’ailleurs à L1 en tee-shirt thermique. Après cette mise en chaussons raide et délicate à froid, la dalle se couche et offre dans ces 2 dernières longueurs de superbes cannelures taillés au cordeau dans le calcaire gris, de quoi profiter d’un beau lapiaz vertical sans les douloureux coincements parfois associés à ce type d’escalade !

primevères durant l'approche par le refuge de la Têtaz

primevères durant l'approche par le refuge de la Têtaz

vue de la falaise est de la Tête Ronde

vue de la falaise est de la Tête Ronde

fin de L2 : du beau caillou

fin de L2 : du beau caillou

dans L3

dans L3

dans L4 et ses griffures de Godzilla
dans L4 et ses griffures de Godzilla
dans L4 et ses griffures de Godzilla
dans L4 et ses griffures de Godzilla

dans L4 et ses griffures de Godzilla

dans la géologie atypique de L5, des cannelures en forme de rails parfaitement rectilignes...
dans la géologie atypique de L5, des cannelures en forme de rails parfaitement rectilignes...

dans la géologie atypique de L5, des cannelures en forme de rails parfaitement rectilignes...

dans le premier des 4 rappels de descente

dans le premier des 4 rappels de descente

13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 15:48

Le 11 août 2015

"Sapeyrlipopette", 6 longueurs, équipé, 6a max

5c/5c/5a/6a/5b/5c

Journée d'escalade dans les Bornes sur les dalles du Sapey, dans la voie "Sapeyrlipopette" située sous la pointe de Dran, 6 longueurs en 6a max traçées sur un bon calcaire gris compact souvent sculpté en cannelures.

au départ, vue vers les dalles sous les arêtes du Sapey

au départ, vue vers les dalles sous les arêtes du Sapey

durant l'approche, sous le sommet du Mont Lachat

durant l'approche, sous le sommet du Mont Lachat

dans L3, sur le fil de l'arête

dans L3, sur le fil de l'arête

au départ de la belle dalle à cannelures de L4

au départ de la belle dalle à cannelures de L4

fin de la dalle

fin de la dalle

au retour, au-dessus du col de la Buffaz

au retour, au-dessus du col de la Buffaz

devant les dents de Lanfon traversées le lendemain

devant les dents de Lanfon traversées le lendemain

15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 18:42

Le 14 juillet 2015

l'été indien,5 longueurs, équipé, 5c max

5c/5c/5c/5c/5b

Parcours d’une grande voie classique des Aravis, les 5 longueurs de l’«été indien» sur la face sud de la pointe de Chombas, effectivement une bien belle escalade avec des longueurs variées, soutenues dans le 5c et sur un calcaire gris compact et vertical équipé par Michel Piola. Pour ne rien gâcher, l’approche depuis le col des Annes constitue une jolie randonnée pédestre variée entre crêtes verdoyantes de l’Oulettaz, désert blanc de lapiaz au-dessus du refuge de Gramusset, retour aux alpages sur le pré au chèvres face ouest de la pointe de Chombas avant de lancer la corde pour les rappels… Attention d’ailleurs à ces derniers qui offrent de nombreuses occasions… de coincements, particulièrement pour les troisième et quatrième !

dans l'approche, de la luxuriance de l'Oulettaz aux ponts de calcaire du désert de lapiaz
dans l'approche, de la luxuriance de l'Oulettaz aux ponts de calcaire du désert de lapiaz
dans l'approche, de la luxuriance de l'Oulettaz aux ponts de calcaire du désert de lapiaz

dans l'approche, de la luxuriance de l'Oulettaz aux ponts de calcaire du désert de lapiaz

premier des 4 rappels (L1 non parcourue vu la limite horaire de la journée)

premier des 4 rappels (L1 non parcourue vu la limite horaire de la journée)

dans la voie, sur la belle dalle de L4 sous les parapentes
dans la voie, sur la belle dalle de L4 sous les parapentes
dans la voie, sur la belle dalle de L4 sous les parapentes

dans la voie, sur la belle dalle de L4 sous les parapentes

vue panoramique du sommet de la pointe de Chombas sur la pointe Percée et le massif du Mont-Blanc

vue panoramique du sommet de la pointe de Chombas sur la pointe Percée et le massif du Mont-Blanc

lost in lapiaz

lost in lapiaz

sur le retour vues sur les crêtes vers la Tournette et les couleurs de la Pointe Percée
sur le retour vues sur les crêtes vers la Tournette et les couleurs de la Pointe Percée

sur le retour vues sur les crêtes vers la Tournette et les couleurs de la Pointe Percée

12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 20:12

Le 11 juillet 2015

tchao godillo, 7 longueurs, équipé, 6a max

5c/6a/4c/4a/2/5c+/5b

Après les descentes en rappel de la veille place aux grandes voies équipées sur l’un des éperons sud-est de la pointe du Midi dans le massif des Bornes. La voie «Tchao Godillo» offre 7 longueurs bien équipées sur le calcaire gris et compact des falaises qui dominent le col de la Colombière, avec notamment le pilier de calcaire en L2 et de belles longueurs faciles sur cannelures en L3 et L4, avec les gypaètes mais sans les bouquetins décimés par un abattage massif en 2014, et qui auparavant peuplaient le massif par centaines…

durant l'approche, éperons compacts et fleurs alpines
durant l'approche, éperons compacts et fleurs alpines
durant l'approche, éperons compacts et fleurs alpines

durant l'approche, éperons compacts et fleurs alpines

dans L1 et L3
dans L1 et L3

dans L1 et L3

vues depuis L4 et L5
vues depuis L4 et L5
vues depuis L4 et L5

vues depuis L4 et L5

sortie de la voie

sortie de la voie

sur le sentier du retour

sur le sentier du retour

Rechercher