18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 20:24

Le 15 juillet 2017

Demi-journée de canyonisme dans les Bornes, sur et dans les cascades de la Belle Inconnue au-dessus de Thônes. C’est une descente courte dans un torrent de montagne, donc comme souvent peu ludique (ni saut ni toboggan),  mais atypique et impressionnante par son passage spéléologique dans la cascade médiane. On s’enfonce dans un gouffre sombre rempli sur l’un de ses côtés par une cascade, où l’obscurité se fait croissante à mesure que l’on descend dans une faille arrosée, une ambiance humide et noire un peu oppressante pas si courante en canyonisme (merci d’ailleurs « au leader » plein de testostérone qui a pris la tête de la cordée dans ce passage) ! La sortie de la grotte par une belle cascade de 30 mètres apparaît presque comme un soulagement après cette parenthèse spéléologique.

à l'entrée dans la grotte, vue au-dessous et au-dessus
à l'entrée dans la grotte, vue au-dessous et au-dessus

à l'entrée dans la grotte, vue au-dessous et au-dessus

à la sortie de la grotte

à la sortie de la grotte

cascade terminale

cascade terminale

14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 20:51

Le 14 août 2016

Après la déception relative du canyon de Montmin, retour sur les rives du lac d’Annecy pour ce canyon classique à juste titre, entre autres pour sa cascade inaugurale de 60 mètres. Un large sentier bien aménagé draine d’ailleurs de nombreux touristes vers une passerelle taillée dans la falaise à mi-hauteur de cette cascade, que l’on descend donc devant un public de touristes surpris d’y voir des hommes-grenouilles ! Après cette très belle cascade en forme de tube presque fermé, fractionnable en 2 rappels de 25 et 35 mètres, la suite réserve de beaux passages, notamment un encaissement peu profond mais très marqué à mi-descente, qui se rejoint par un toboggan sous bloc coincé ! De grandes cascades, des passages ludiques et esthétiques, de l’encaissement, le tout d’assez grande ampleur et noyé dans la verdure omniprésente, bref un des canyons de Haute-Savoie parmi les plus intéressants !

dans les premiers rappels
dans les premiers rappels

dans les premiers rappels

dans la magnifique cascade de 60 mètres, avant...
dans la magnifique cascade de 60 mètres, avant...
dans la magnifique cascade de 60 mètres, avant...

dans la magnifique cascade de 60 mètres, avant...

... rappels en fil d'araignée et sur troncs, ...
... rappels en fil d'araignée et sur troncs, ...

... rappels en fil d'araignée et sur troncs, ...

... et le magnifique encaissement médian
... et le magnifique encaissement médian
... et le magnifique encaissement médian

... et le magnifique encaissement médian

le dernier rappel

le dernier rappel

11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 15:48

Le 11 août 2016

Après la petite déception de la veille on se rattrape avec ce canyon situé au-dessus de l’Arve près de Cluses. Même si l’encaissement n’est pas très marqué on y trouve deux parcours consécutifs dissemblables : une première partie avec de très belles verticales arrosées (jusqu’à 30 mètres) et une seconde sans rappels mais très ludique avec une succession de magnifiques toboggans creusés dans un calcaire lissé, un véritable Aqualand naturel qu’on rencontre plus souvent dans le granite. Une valeur sûre donc du canyonisme facile, à recommander aux débutants et enfants pour cette portion terminale qui se fait presqu’intégralement… sur les fesses (se méfier toutefois du débit dans ces toboggans et vasques parfois étroites).

le premier rappel dans vasque arrosée

le premier rappel dans vasque arrosée

les petits rappels de la première moitié
les petits rappels de la première moitié
les petits rappels de la première moitié
les petits rappels de la première moitié

les petits rappels de la première moitié

le dernier et grand rappel de la première moitié, une belle ambiance sous l'eau... et sur l'arc-en-ciel
le dernier et grand rappel de la première moitié, une belle ambiance sous l'eau... et sur l'arc-en-ciel
le dernier et grand rappel de la première moitié, une belle ambiance sous l'eau... et sur l'arc-en-ciel

le dernier et grand rappel de la première moitié, une belle ambiance sous l'eau... et sur l'arc-en-ciel

début de la seconde partie

début de la seconde partie

l'enchaînement de toboggans de la seconde moitié
l'enchaînement de toboggans de la seconde moitié
l'enchaînement de toboggans de la seconde moitié

l'enchaînement de toboggans de la seconde moitié

11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 15:36

Le 10 août 2016

Premier canyon d’une semaine de congés en Haute-Savoie, celui de Montmin situé au-dessus du lac d’Annecy au sud-est de Talloires. Une fois n’est pas coutume ce canyon s’avérera un peu décevant, manquant d’ambiance et d’encaissement, même si le passage du gros bloc coincé ainsi que les toboggans et sauts terminaux donneront un peu de piment à la descente. Il vaut mieux dans les environs viser le très beau canyon d’Angon descendu quelques jours plus tard, plus long, varié et offrant une magnifique cascade inaugurale en forme de tube de 60 mètres.

dans la première moitié, avec quelques belles verticales
dans la première moitié, avec quelques belles verticales
dans la première moitié, avec quelques belles verticales
dans la première moitié, avec quelques belles verticales

dans la première moitié, avec quelques belles verticales

dans la seconde moitié, plus ludique
dans la seconde moitié, plus ludique
dans la seconde moitié, plus ludique

dans la seconde moitié, plus ludique

17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 20:51

Le 17 juillet 2016

Court mais impressionnant canyon situé dans les Bauges près du village de Lescheraines. En arrivant sur place, dans un paysage de moyenne montagne vert et bucolique, où les douces pentes du Semnoz se partagent entre praires et forêts, on imagine pas que le fond de vallée cache un encaissement impressionnant sous le bien-nommé Pont du Diable : la vallée se rétrécit au passage d’une couche de calcaire jusqu’à former un canyon extrêmement encaissé et sombre, large de moins d’un mètre sur une quinzaine de mètres de longueur. Sur quelques centaines de mètres le parcours alterne vasques, pans inclinés et cascades dans une ambiance sombre et bruyante presqu’oppressante, avant que d’un coup le canyon s’ouvre à nouveau. Couleurs, lumières, rappels parfois convertissables en sauts et toboggans (attention au débit et aux arrivées sous cascades…) assurent l’intérêt sportif et esthétique tout du long, avec en point d’orgue un superbe passage sur cordes fixes qui se pratique commodément en opposition, c’est dire l’étroitesse du canyon sur certaines portions ! Un petit bijou donc à qui il ne manque que la longueur pour rivaliser avec des grands frères plus connus.

les premières cascades...
les premières cascades...

les premières cascades...

... et vasques sous le Pont du Diable
... et vasques sous le Pont du Diable

... et vasques sous le Pont du Diable

des rappels déportés de l'actif...
des rappels déportés de l'actif...

des rappels déportés de l'actif...

... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal
... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal
... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal
... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal
... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal
... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal

... comme les mains courantes dans l'encaissement maximal

jeux de lumières sur la fin du canyon...
jeux de lumières sur la fin du canyon...
jeux de lumières sur la fin du canyon...

jeux de lumières sur la fin du canyon...

... avant de retrouver le soleil
... avant de retrouver le soleil

... avant de retrouver le soleil

Rechercher