28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 21:04

Le 28 mai 2017

Seconde journée de canyonisme dans les Cévennes, cette fois-ci dans le ruisseau de Roujanel au-dessus du lac de barrage éponyme. Faisant office de nounou ce jour, je n’effectuerai que la marche d’approche, jolie dans un sous-bois faisant alterner forêt de feuillus puis de résineux ; le canyon, peu vertical sans aucun rappel obligatoire, offre de beaux encaissements dans un rocher granitique ou schisteux parfois doté de veines colorées.

au départ

au départ

fleurs locales
fleurs locales
fleurs locales

fleurs locales

dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste
dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste

dans le canyon et ses très beaux encaissements de schiste

28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 21:01

Le 27 mai 2017

Week-end de canyonisme dans les Cévennes, à travers les hauts-plateaux de Lozère coupés de gorges de granite. Ici point de calcaire entaillé d’encaissements extrêmes comme dans le Verdon ou l’arrière-pays niçois, mais des gorges de granite ouvertes et donc souvent ensoleillése. L’ambiance s’y avère  beaucoup plus douce que dans les Alpes, avec de grandes vasques au soleil et sur du granite tout en rondeurs, même si la fin du parcours voit l’encaissement s’accentuer et les parois se relever, jusqu’au beau passage de la Rajolle à effectuer sur mains courantes à demeure au-dessus du bouillon (et de siphons…..) ou aux magnifiques vasques fermées par un petit barrage qui concluent cette descente classique (en témoignent les nombreux groupes emmenés par des BE croisés ce jour) mais moins facile qu’on ne pourrait le croire. L’ampleur du parcours (3 heures 30 pour nous sans pause), le rocher glissant, les désescalades ou même escalades dans les chaos de blocs granitiques polis en font un canyon mal adapté à de l’initiation. Quoi qu’il en soit, ce parcours reste esthétique sur toute sa longueur à travers vasques azuréennes et courbes d’un beau granite gris inconnu en Provence, le tout dominé par le vert intense de la châtaigneraie et le jaune des genêts en fleurs.

dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades
dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades
dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades
dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades
dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades
dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades
dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades

dans la première partie, vasques ensoleillées et cascades

l'encaissement de la Rajolle
l'encaissement de la Rajolle
l'encaissement de la Rajolle
l'encaissement de la Rajolle

l'encaissement de la Rajolle

dans la fin du canyon, superbe
dans la fin du canyon, superbe
dans la fin du canyon, superbe

dans la fin du canyon, superbe

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 21:20

Le 20 juillet 2013

Descente du canyon de Terminet en première partie d'une virée vers les canyons et les falaises du Canigou. On s'arrête sur la route dans le pays cathare, où le chateau de Termes domine un court canyon un peu méconnu mais très intéressant pour son esthétisme.

2013 07 19 22 PO 023 (Large)2013 07 19 22 PO 036 (Large)2013 07 19 22 PO 039 (Large)2013 07 19 22 PO 044 (Large)

Difficile d'imaginer en parcourant les routes vallonnées du pays cathare que l'un de ces fonds de vallon recèle un véritable canyon, encaissé et coupé de cascades. Et pourtant la descente de la clue de Terminet offre un condensé du canyonisme, des rappels arrosés ou non, toboggans, sauts, désescalades, passages spéléo et biefs nagés, avec une partie finale magnifique creusée dans du marbre rose. Aucune difficulté dans cette clue courte (guère plus d'une heure de parcours) et relativement peu encaissée, idéale pour l'initiation, mais la palette de roses des marbres polis finaux justifie à elle seule le déplacement !

2013 07 19 22 PO 013 (Large)

dans le premier rappel

 

2013 07 19 22 PO 019 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 023 (Large)

sortie du joli passage de la grotte

 

2013 07 19 22 PO 025 (Large)

à l'arrivée dans le marbre, la descente relève désormais plus de la randonnée aquatique que du canyonisme...

 

2013 07 19 22 PO 036 (Large)

... mais le rocher poli et coloré est superbe...

 

2013 07 19 22 PO 038 (Large)

... démonstration en images...

 

2013 07 19 22 PO 039 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 040 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 042 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 044 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 045 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 046 (Large)

 

2013 07 19 22 PO 048 (Large)

le dernier toboggan

 

2013 07 19 22 PO 052 (Large)

la cascade de tuf finale

Rechercher