17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 15:57

En septembre 2007 avec Nicolas

Ascension de l'Illimani à 6400 m, l'un des sommets majeurs de la Cordillère Royale et le point culminant de la Bolivie.

3 jours en AR, camp 1 à 4500 m le premier soir, camp 2 à 5500 m le second puis sommet et descente jusqu'à 3800 m le troisième jour (soit 1000 m d'ascension vers les 6000 puis 2500 m de descente enchaînée).

Utilisation d'un guide impressionnant de puissance sous ses 1m65 d'Indien, d'un cuisinier impressionnant de maestria sur le réchaud et de porteurs, une ascension grand confort pour les Gringos de France !

Splendide ascension sous une météo moins capricieuse qu'au Condoriri une semaine plus tôt. Malgré tout violent orage vespéral au camp 2, à 5500 m, arrivé tout droit de l'Amazonie voisine, et ayant déposé par endroits près d'un mètre de poudreuse durant la nuit, et le froid mordant du petit matin, avec la barre des -20°C sans doute franchie.

Après le réveil à minuit la nuit s'est donc avérée longue et épuisante à creuser des tranchées dans la neige fraîche, alors que les orteils perdent parfois de leur sensibilité. Une fois le mur de glace à 60° franchi au-dessus de la barre des 6000 m, la tranquille arête sommitale n'est plus qu'une formalité, même si l'épuisement se fait sentir et si le rythme horaire tombe sous les 200 m de l'heure dans les dernières pentes. L'arrivée au sommet, à cheval entre le ciel, les nuages qui dominent la forêt amazonienne à l'est et l'immensité aride de l'Altiplano à l'ouest, est chargée d'émotion et clôture avec beauté ce mois passé en Bolivie !

 



Illimani-seen-from-base-camp-at-4500-m.jpg
lamas au camp 1 à 4500 m, sur fond d'Illimani Norte




Illimani-s-cornices-and-ice-flutes.jpg
les énormes corniches sur les arêtes des 6000 m




during-Illimani-s-ascent-at-5700-m-in-deep-snow.jpg
notre guide Porfirio au travail dans 1 mètre de neige fraîche à 5800 m et 2h de matin le troisième jour, une force de la nature bolivienne





juste sous le sommet à 6400 m, les pas se font lourds et la respiration sifflante...





vue du sommet vers les contreforts est de la Cordillère et des Andes et l'Amazonie sous les nuages



view-from-Illimani-to-the-Sajama-volcano.jpg
vue vers l'ouest et l'Altiplano bolivien




Illimani-s-descent-at-6400-m.jpg
Nicolas dans les premiers pas de la descente (encore près de 2500 m de descente...)




steep-step-at-6200-m-on-Illlimani.jpg
Porfirio dans le mur de glace à 6100 m




during-Illimani-s-descent-at-6000-m-2.jpg
la pose à la pause à 5800 m

 

during-Illimani-s-descent-at-6000-m-1-copie-1.jpg

vues durant la descente à la cote 6000 m




corniches et ice-flutes vus de la cote 5800 m, la quintessence de la Cordillère des Andes




vue du camp 2 avant son démontage, le sommet de l'Illimani en arrière-plan

Published by thomas, gurviez - dans Alpinisme en Bolivie
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 15:54

En septembre 2007 avec Nicolas par l'arête sud-ouest (voie normale)


Ascension du Pequeno Allpamayo dans la Cordillère Royale de Bolivie

Parcours particulièrement esthétique sur une arête neigeuse évoquant celle des dômes de Miage, mais au-dessus de glaciers bien typiques des Andes Tropicales avec leurs séracs décorés de stalagtites de glace de regel... Le temps perturbé qui nous accompagnait depuis 3 jours dans le massif a bien voulu se découvrir à notre arrivée à la selle neigeuse avant de prendre crampons sur l'arête, nous offrant une vue à la Samivel sur les ourlets de neige et de glace de l'arête sur fonds de volutes de nuages en voie de désagrégation !

 

Sommet : 5400 m

Difficulté : AD-, portions à 45° sur l'arête

 


septembre-2007-Bolivie-253--Large-.jpg
l'arête du Pequeno Alpamayo avec le soleil qui commence à percer à travers les nuages




une cordée à mi-hauteur sur l'arête



septembre-2007-Bolivie-296--Large-.jpg
à la descente sur les séracs à 4900 m

Published by thomas, gurviez - dans Alpinisme en Bolivie
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 15:53

En septembre 2007 avec Nicolas

Ascension du Condoriri (5700 m) par sa voie normale. Voie assez technique avec un couloir de 60° à remonter et une arête exposée et effilée à 5500 m, l'assurage s'y avérant difficile (prévoir des pieux à neige).

Météo médiocre malgré une éclaircie providentielle au sommet, orage et neige forte durant toute la descente. Magnifique sommet en tout cas, au profil aérien qui lui confère son nom de Condoriri "tête de condor"

 

Sommet : 5700 m

Dénivelée : 900 m depuis le camp de base à 4800 m

Difficulté : D, pentes de neige raides et arête aérienne très délicate

 




un lama prend la pose devant la laguna Chiarkota à 4700 m, au fond le Condoriri à 5700 m




Condoriri-summit-ridge-at-5500-m-2.jpg
l'arête sommitale du Condoriri, le guide Porfirio en tête



septembre-2007-Bolivie-217--Large-.jpg

Nicolas à la montée, les pieux à neige sur le baudrier, une crête aérienne 400m au-dessus des séracs du glacier !




Condoriri-summit-ridge-at-5500-m-1.jpg
au début de la descente avant l'arête gazeuse à souhait...

Published by thomas, gurviez - dans Alpinisme en Bolivie
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 17:04

En septembre 2007 avec Nicolas



Ascension du Huayna Potosi à 6100 m, par la voie normale depuis le col de Zongo.

Haut sommet de la Cordillère Royale, dont l'ascension peut se faire en moins de 2 jours aller-retour depuis la ville de La Paz. Parcours relativement peu technique quoique souvent crevassé et ponctuellement raide (des pentes de neige et de glace à 45-50° à mi-hauteur et sous le sommet pour la sortie directe), ce qui a pu lui valoir le qualificatif usurpé de "plus facile 6000 du monde". Cela n'aura pas été le cas pour moi et pour mon premier franchissement des 6000 m : le froid de l'Altiplano Bolivien et la nourriture locale m'auront laissé une angine et une tourista en guise de bizutage dès mon arrivée à La Paz. Ces pannes jointes à une acclimatation insuffisante transformeront la fin de l'ascension en un petit calvaire où la respiration se fait sifflante et les pauses plus longues que les parties de marche...

 

Sommet : 6100 m
Dénivelée : 1500 m, refuge à 5200 m
Difficulté : PD, passages raides en neige ou glace



aurore sous le sommet à 6000 m, l'Illimani au fond à droite



penitents-field-at-6050-m-on-Huayna-Potosi.jpg

champ de pénitents à 5900 m, rimaye et cordillère Royale en arrière-plan


Huayna-Potosi-glacier-2.jpg
le glacier à 5500 m

Huayna-Potosi-glacier-3.jpg
vue du sommet, la voie des français à gauche dans la raide pente neigeuse, la voie normale contourne les séracs à droite par le bas

Published by thomas, gurviez - dans Alpinisme en Bolivie
commenter cet article

Rechercher