6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 17:28

Le 27 octobre 2012

 

 

Ascension du point culminant du parc d'Arches près de Moab, par un itinéraire astucieux évitant les surplombs de grès qui protègent le sommet. 

 

 

2012-10-26-Utah 1003 (Large) 

 

Un joli itinéraire de randonnée du vertige/escalade dans le rocher incroyable du secteur des "windows", et qui mène à "elephant butte", qui offre du haut de ses 1700 m un panorama à 360° sur les arches creusées dans les dômes de grès.. Un court ressaut en 5a/5b (non équipé, mais protégeable sur friend) et 2 rappels équipés constituent les seules difficultés techniques de ce parcours, mais le plus dur sera de ne pas se perdre dans ce dédale de failles en grès ; impossible de se fier aux traces de passage ou à l'équipement, 2 éléments généralement inconnus des falaises de l'Utah !

 

 

 

 

 

 

 

2012-10-26-Utah 0993 (Large)

le pas de 5b sur le grès tout en rondeurs

 

 

 

2012-10-26-Utah 1003 (Large)

premier rappel à la montée, à noter les traces de corde sur le grès tendre...

 

 

 

 

2012-10-26-Utah 1013 (Large)

dans l'ascension finale à travers les dômes de grès, un (petit) air de (petit) Wadi Rum...

 

 

 

2012-10-26-Utah 1033 (Large)

vue du sommet vers le nord et les affleurements de Fiery Furnace 

 

2012-10-26-Utah 1032 (Large) 

vue du sommet vers les montagnes La Sal

 

 

2012-10-26-Utah 1040 (Large)

à la descente peu avant le rappel

Published by Thomas Gurviez - dans Alpinisme aux Etats-Unis
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 17:25

Le 27 octobre 2012

 

Descente du canyon Tierdrop dans Arches National Park. 

 

 

2012-10-26-Utah 0970 (Large) 

 

Cet itinéraire qui n' a de canyon que le nom (peu d'encaissement, pas d'eau) permet de réaliser un beau circuit dans le secteur des "courthouse towers", rempli de formations de grès aux formes fantasmagoriques. Malgré la fréquentation relativement importante de cet itinéraire, le respect à la wilderness professé de ce côté de l'Atlantique a conduit à l'absence de tout ancrage artificiel pour les 3 rappels, qui se font donc sur de petits pins parfois distants de plus de 20 mètres du départ du rappel ou... sur un cairn spécifiquement construit pour cet usage... Ne pas oublier donc de se munir d'anneaux de corde, et d'un bon moral pour se lancer dans le vide tenu par un tas de cailloux !

 

 

 

 

 

 

2012-10-26-Utah 0961 (Large)

le beau rocher à trous de ce secteur...

 

 

 

SAM 1102 (Large) 

... qui offrent les seules bonnes prises de ces parois de grès lisse, photo de Lucie

 

 

 

2012-10-26-Utah 0962 (Large)

vue du sommet, avant de partir à la recherche... des arbustes et cairns de rappel 

 

 

SAM 1208 (Large) 

photo de Lucie

 

 

 

2012-10-26-Utah 0966 (Large)

cernés par les sentinelles de grès...

 

 

 

2012-10-26-Utah 0970 (Large)

mon double au départ du rappel

 

 

 

2012-10-26-Utah 0973 (Large)

le cairn du second rappel, un nouvel usage de ces tas de cailloux... Ca a tenu pour des centaines d'américains, ça devrait résister à 2 petits Frenchies

 

 

 

2012-10-26-Utah 0976 (Large)

au départ du second rappel, un petit air de coup de sabre ! 

 

 

 

2012-10-26-Utah 0978 (Large)

troisième et dernier rappel sur pin 

Published by Thomas Gurviez - dans Canyonisme en Utah
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 17:24

Le 26 octobre 2012

 

Visite du parc de "arches " dans l'Utah, là où le grès du plateau du Colorado a fondu en dômes et pitons de rocher rouge, donnant lieu à la plus grande concentration d'arches naturelles aux USA. Les combes déjà blanchies des montagnes La Sal en arrière-plan répondent aux monolithes de grès rouge.

 

 

2012-10-26-Utah 0893 (Large)

les pitons de grès devant les montagnes La Sal 

 

 

2012-10-26-Utah 0904 (Large)

arches avenue 

 

 

 

2012-10-26-Utah 0915 (Large)

enfilade d'arches 

 

 

 

2012-10-26-Utah 0926 (Large)

delicate arch, la star du parc, s'embrase au crépuscule 

Published by Thomas Gurviez - dans Amérique du Nord
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 17:23

Le 26 octobre 2012

 

Début de ce voyage de 10 jours à la découverte du grès de l'Utah (localement appelé sandstone), dans le parc de dead horse point, situé près de Moab, et qui offre un beau point de vue sur les méandres du Colorado dominés par les falaises de grès rouge du plareau éponyme.

 

 

 

2012-10-26-Utah 0849 (Large)

les eaux vertes du Colorado, bien basses en cette fin de saison sèche

 

 

2012-10-26-Utah 0850 (Large)

le plateau de grès s'est érodé en falaises et monolithes

 

 

 

2012-10-26-Utah 0865 (Large)

au fond les montagnes La Sal, déjà poudrées de neige, devant le désert de grès colorés 

Published by Thomas Gurviez - dans Amérique du Nord
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 17:51

Le 21 octobre 2012

 

Escalade dans "l'envers" du socle de la Candelle aux "hommes volants", grande voie historique ouverte il y a plusieurs décennies, au rocher et cotation un peu patinés donc...

Après les 4 premières longueurs soutenues sur prises rondes et un peu sableuses, le style d'escalade se modernise radicalement pour finir par 3 longueurs de dalle puis arête sur un éperon calcaire en rocher neuf à gouttes d'eau. Une grimpe intéressante tout du long, engagée pour le grimpeur de tête sur les 4 premières longueurs (friends fortement recommandés), et à l'ambiance bien aérienne droit au-dessus des dalles de la Lèque battues par la  mer de ce flux d'est.

 

8 longueurs, équipé (parfois espacé), à mon sens 6b/6a/6c/6a/5b/5b/5c/3c

 

2012 10 21 hommes volants 001 (Large)

au relais de L3, face au cap Morgiou 

 

 

2012 10 21 hommes volants 005 (Large)

dans le pilier en dalle de L6 et L7 (couplables), juste avant l'orage, encore un bon timing aujourd'hui... 

Published by Thomas Gurviez - dans Escalade en Provence
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 20:16

Le 20 octobre 2012

 

Journée d'escalade aux falaises soubeyrannes, avec un départ par les 4 premières longueurs de "never mind the bollocks" puis une sortie de la vire supérieure par les 3 longueurs terminales de "2 vauriens 3 canailles", ce qui permet de remplacer la longueur en 6b+ au-dessus dela vire supérieure par les 6a de "2 vauriens 3 canailles".

 

2012 10 20 Lucie 032 (Large) 

 

Encore une sortie dans le mille-feuilles géologique du cap Canaille, dans une combinaison des 2 voies classiques "never mind the bollocks" et "2 vauriens 3 canailles'", reliées par les 2 longueurs de traversée gazeuse mais facile de la vire supérieure. Impossible de se lasser des dévers chipseux et des traversées de grottes des grandes voies des soubeyrannes, comme dans la L2 de "never mind" ou la L5 de "2 vauriens". L'équipement comme toujours très rapproché permet de faire face plus sereinement aux prises qui cassent sous les pieds ou s'effritent dans les mains...

Equipé, 6b max, à mon sens 6b/6a/6a/5c+/vire supérieure/6a+/4a/5c+

 

 

2012 10 20 Lucie 003 (Large)

dans L1 de "never mind the bollocks", soutenue sur du calcaire chipseux, photo de Lucie 

 

 

 

2012 10 20 never mind 007 (Large)

au relais au sommet de L1, vue sur la cordée voisine dans "Mathusalem" 

 

 

2012 10 20 never mind 011 (Large)

Lucie au départ de L3, avant son passage spéléologique

 

 

2012 10 20 never mind 020 (Large)

dans la traversée gréseuse et gazeuse de L4 

 

 

2012 10 20 never mind 025 (Large)

sur la vire supérieure, sous le genevrier mort 

 

 

 

2012 10 20 never mind 026 (Large)

sur la vire au niveau du "havre de paix" 

 

 

 

2012 10 20 never mind 030 (Large)

une cordée dans "2 vauriens 3 canailles" 

 

 

2012 10 20 Lucie 023 (Large)

dans L5 de "2 vauriens 3 canailles", sous le toit qui s'évite... par le boyau, photo de Lucie 

 

 

2012 10 20 Lucie 032 (Large)

à l'entrée du boyau, photo de Lucie 

 

 

2012 10 20 never mind 035 (Large)

vue vers la relayeuse 

 

 

2012 10 20 never mind 038 (Large)

sortie du boyau, vue du relais sommital de L5   

Published by Thomas Gurviez - dans Escalade en Provence
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 16:21

Le 14 octobre 2012

 

Fin de ce long WE Omano-français dans une grande voie "facile" des falaises soubeyrannes : "canaillle historique", dans un registre de difficulté compatible avec mon niveau technique et de fatigue après une rimbambelle de nuits trop courtes.

 

2012 10 14 canaille historique 010 (Large) 

 

 

Jolie voie au rocher parfois douteux (L2 et L5) mais bien équipée. A travers le triptyque géologique du cap Canaille (grès/calcaire/poudingue), l'itinéraire louvoie dans une succession de ressauts coupés de courtes vires herbeuses. Peu de continuité donc, mais de belles portions grimpantes, spécialement dans les 3 premières longueurs assez soutenues.

7 longueurs, équipé, à mon sens 6a/6a+/6b/6c(A0)/5b/6a/6a+ 

 

 

2012 10 14 canaille historique 003 (Large) 

les calanques vues du départ  du sentier d'accès

 

 

 

2012 10 14 canaille historique 005 (Large)

une cordée sur notre gauche, sans doute dans "canaille 16" 

 

 

2012 10 14 canaille historique 007 (Large)

le beau rocher cristallisé du relais sommital de L1

 

 

2012 10 14 canaille historique 010 (Large)

dans le pas délicat de rétablissement de L2 

 

 

2012 10 14 canaille historique 012 bis (Large)

au-dessus de la régate  

 

 

2012 10 14 canaille historique 016 (Large)

sortie de L5, on est passé de la tempête de ciel bleu au ciel menaçant en moins d'une heure... 

 

 

2012 10 14 canaille historique 017 (Large)

une cordée dans le secteur du Draïoun 

 

 

2012 10 14 canaille historique 026 (Large)

sortie du mur de poudingue de L6, après une courte mais forte averse  

Published by Thomas Gurviez - dans Escalade en Provence
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 20:22

Le 13 octobre 2012

 

Première incursion dans le secteur de Rumpe Cuou sur l'adret de Sormiou, au retour d'Oman après quelques heures de sommeil dans l'avion. 

 

2012 10 13 rumpe cuou 016 (Large)

 

Peu de hauteur dans le coing (au maximum guère plus de 100 m), mais une très belle ambiance calanques immédiatement au-dessus de l'eau, face à l'archipel du Riou et sur des grandes dalles de calcaire blanc presque aveuglant au soleil. Fréquentation plutôt faible en regard de la qualité du cadre et des voies, sans doute en raison d'un accès délicat par désescalades parfois exposées puis rappel(s).

La petite grande voie projetée ne s'est finalement pas avérée si facile que prévu, et il a même fallu sortir une sangle pour le surplomb final de L2, chaud au cuou donc dans les 2 très belles longueurs en dièdre à Dülfer puis en dalle de la voie appelée "le grand dièdre". Sortie par la troisième longueur de Esperanza.

3 longueurs, équipé, 5c+/6a/5b+

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 001 (Large)

vue sur les eaux de la calanque de Sormiou durant l'approche 

 

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 007 (Large)

dans le rappel de descente (un peu plus de 50 m, mais il est possible de désescalader les derniers mètres) 

 

 

2012 10 03 lucie 004 (Large)

dans le dièdre de L1, photo de Lucie 

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 009 (Large)

vue depuis le relais sommital de L1 

 

 

2012 10 03 lucie 009 (Large)

sur les dalles de L2, photo de Lucie 

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 014 (Large)

vue du relais sommital de L2 

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 016 (Large)

ambiance maritime voire nautique...

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 020 (Large)

sortie de la voie au crépuscule 

 

 

2012 10 13 rumpe cuou 022 (Large)

 

Published by Thomas Gurviez - dans Escalade en Provence
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 06:38

Le 12 octobre 2012

Trek dans le massif des western Hajars au-dessus du pittoresque village de Bilad Sayt et des gorges du serpent descendues la veille en canyonisme.  

 

2012-10-Oman 0698

 

Parcours de l'itinéraire W8, ancien chemin muletier bien balisé et entretenu permettant de passer du wadi Bani Awf sur le versant nord au village de Misfat al Abriyeen versant sud, en franchissant la crête sommitale des Hajar occidentaux. Le sentier offre des vues magnifiques sur les escarpements nord du Hajar et le village de Bilad Sayt, ce qui récompense une montée soutenue de 1150 m de dénivelée du point de départ à 950 m à la crête sommitale à 2100 m.

 

 

2012-10-Oman 0685

près du point de départ, au fond le Djebel Shams, point culminant d'Oman à 3100 m

 

 

2012-10-Oman 0694

la vasque de sortie du little snake canyon, et le falaj (canal d'irrigation Omanais) qui y prend sa source

 

 

2012-10-Oman 0698

le village de Bilad Sayt et ses cultures en terrasses vus du bas de la randonnée

 

 

2012-10-Oman 0702

un peu plus haut, vue sur l'oasis du village

 

2012-10-Oman 0707

zoom sur les cultures en terrasses et le minaret de la mosquée

 

 

2012-10-Oman 0713

un acacia sur les escarpements de calcaire gris

 

 

2012-10-Oman 0719

sur la crête sommitale, vue sur le wadi Bani Awf

 

 

2012-10-Oman 0722

 

 

 

2012-10-Oman 0731

l'islam tolérant de la région, l'ibadisme Omanais loin du wahhabisme Saoudien...

Published by Thomas Gurviez - dans Proche et Moyen-Orient
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 06:20

Le 11 octobre 2012

 

Après les sessions randonnée/plongée/escalade place au canyonisme sur cet itinéraire le plus réputé d'Oman, dans des gorges taillées à la faucille (courbe) dans le calcaire des western Hajars, pas moins de 100 à 400 mètres de profondeur et moins de 10 mètres de largeur sur plusieurs kilomètres de développement...

 

PA110120

Les gorges (inférieures) du serpent se composent de 2 branches se rejoignant à mi-canyon, dolnt l'une exige un rappel (équipé) d'une quarantaine de mètres sur le rocher poli par les crues. Pas d'autre difficulté, à l'exception de nombreuses vasques d'eau croupie en cette fin de saison sèche, à traverser à la nage...   La grotte qui se traverse peu après la jonction des 2 branches offre un passage magnifique sous les concrétions de grès et les cris de chauve-souris...

 

2012-10-Oman 0733

l'entaille de la partie terminale du snake canyon au premier plan

 

2012-10-Oman 0673

la partie supérieure du snake canyon, un coup de faucille dans le calcaire, la jonction des 2 branches en bas à gauche

 

PA110064

lezard canyon

 

PA110075

le premier rappel de 5 mètres (qui peut de désescalader)

 

 

PA110076

au début du canyon, c'est bien sec plus de 6 mois après les dernières pluies

 

PA110085 

au départ du rappel de 40 m (fractionnable)

 

 

PA110093

dans la seconde partie du rappel, sous les concrétions à gauche

 

 

PA110099

détail des concrétions

 

 

PA110114

en aval, c'est toujours aussi étroit...

 

 

PA110120

... entre les parois de calcaire gris poli par les crues

 

PA110126

de très gros blocs au fond du canyon

 

 

PA110132

le rocher poli sur 10 mètres de hauteur témoigne de la violence des crues...

 

 

PA110142

une des nombreuses vasques saumatres et malodorantes à traverser

 

 

PA110148

dans la grotte

 

PA110156

la sortie de la grotte avec les concrétions de grès

 

 

PA110163

les vasques d'eau... marron

 

 

PA110167

à refaire quelques jours après la pluie !

 

 

2012-10-Oman 0675

vue du campement sur les montagnes rugueuses et pelées du Hajar occidental

Published by Thomas Gurviez - dans Canyonisme à Oman
commenter cet article

Rechercher