11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 18:24

Le 11 janvier 2015

Retour à l'Oule un an après les "futurs croulants", sur la ligne voisine du "Linceul", 4 magnifiques longueurs soutenues et variées dans le 6a, à l'abri du mistral, sur le beau rocher coloré et tout en rondeurs de ces 100 mètres de falaise au-dessus du golfe de Castelvieil : au final sans doute l'une des plus belles voies des calanques dans ce niveau de difficultés. L'escalade s'avère très gazeuse et soutenue dans le 6a (hormis un court passage de dalle en 6b+ qui passe en A0), alternant fissures, cheminées à opposition, dalles, dévers et traversées, avec de plus les coinceurs, friends et autres excentrics à poser, bref une voie à ne pas mettre sous n'importe quels chaussons !

DSC1705 (Large)DSC1774 (Large)DSC1717 (Large)DSC1764 (Large)DSC1720 (Large)DSC1736 (Large)DSC1761 bis (Large)

4 longueurs, terrain d'aventure (relais et sections en dalles équipés), 6b+ max

6a/6a/6b+/6a

DSC2390 (Large)

le parcours de la voie avec ses relais

DSC1687 (Large)

vue sur les soubeyrannes dans les rappels

DSC1689 (Large)

dans le premier rappel

DSC1701 (Large)

dans la première cheminée de L1

DSC1705 (Large)

dans le dévers à trous de la fin de L1

100 2220 (Large)

fin de L1, photo de Rémy

DSC1717 (Large)

au premier relais

DSC1720 (Large)

départ de L2 en cheminée

DSC1724 (Large)

 

100 2221 (Large)

fin de L2 sur la grande dalle blanche suspendue, 'le linceul", photo de Rémy

DSC1736 (Large)

départ de L3 en fissure oblique

DSC1740 (Large)

à la fin de L3

DSC1742 (Large)

un piton qui n'est plus que l'ombre de lui-même

DSC1764 (Large)

vue vers la brèche de Castelvieil et le sémaphore du Bec de l'Aigle

DSC1770 (Large)

vue en tee-shirt du relais vers la tempête de mistral sous Castelvieil

DSC1761 bis (Large)

traversée au départ de L4, un petit air de futurs croulants

DSC1774 (Large)

 

DSC1788 (Large)

rouge-queue s'essayant aux dévers

commentaires

Rechercher