13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 20:04

Le 13 janvier 2013

Parcours d'une grotte découverte par hasard dans une grande voie des falaises soubeyrannes, et dont l'accès se fait par un court rappel du relais sommital. On ne savait pas sur quoi on allait tomber une fois la statique installée dans le premier puits, et malheureusement le second puits de 10 mètres puis une châtière désobstruée...au marteau ([sic]) nous conduiront dans une impasse ! Les plaisirs de l'exploration spélélologique, où l'on ne gagne pas à tous les coups !    

2013 01 03 grotte lapin 002 (Large)

le court rappel qui donne directement accès au porche d'entrée de la grotte

 

2013 01 03 grotte lapin 004 (Large)

dans la fissure avant le premier puits

 

2013 01 03 grotte lapin 016 (Large)

dans le boyau au fond du second puits, désobstruction au marteau

 

2013 01 03 grotte lapin 026 (Large)

avant la remontée sur corde... 

Published by Thomas Gurviez - dans Spéléologie en Provence
commenter cet article

commentaires

NMTB 21/01/2013 09:14


Bonjour,


Cette grotte très proche de la sortie, nous l'avons découverte à l'ouverture de la voie et quelques semaines plus tard, JCF est venu mettre une trace bleue à son entrée... Est-ce de l'exploration
de forcer le passage à coups de marteaux ?


 

Thomas Gurviez 21/01/2013 19:14



Bonjour,


La désobstruction relève je crois des techniques courantes en spéléologie...


http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sobstruction


Je ne parle pas évidemment de casser des concrétions, ce que je ne cautionne pas, mais uniquement d'élargir le passage en enlevant un peu de grès sans intérêt esthétique particulier, ce que nous
avons fait dans cette cavité... Du reste et en l'occurence le travail avait déjà été fait en partie par certains de nos prédécesseurs ! Et puis raboter quelques cm de grès n'est pas très
différent de forer des trous pour ouvrir et équiper une voie d'escalade...



Rechercher