30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 18:31

Le 30 octobre 2011

 

Découverte d'un secteur des calanques encore à l'écart des modes et des foules au-dessus de la calanque de Marseilleveyre.

Voie de la "directe de l'éperon de base", intégralement rééquipée en 2007, sur une belle falaise de rocher sculpté très adhérent voire abrasif, au point que les orteils et doigts commencent à souffrir au bout de 5 longueurs. Superbe escalade variée, commençant en fissure/dièdre dans les 3 premières longueurs pour évoluer vers de la dalle dans les 2 dernières, toujours soutenue dans le 5c/6a. Seuls petits bémols, la voie est interrompue par des vires qui nuisent un peu à l'ambiance générale, et la faible fréquentation n'a pas suffi à purger la voie, rocher parfois fragile donc, surtout pour L4 et L5.

 

Au retour, et sous cette journée chaude de fin octobre, baignade dans la calanque de Marseilleveyre avec une Méditerranée encore aux alentours des 20°C...

 

5 longueurs, équipé, 5c/5c/6a/6a/6a

 

 

2011 10 30 directe eperon base 001 (Large)

les gabians profitent du soleil dans la calanque de Marseilleveyre

 

2011 10 30 directe eperon base 002 (Large)

dans la fissure de L1

 

2011 10 30 directe eperon base 005 (Large)

sortie du dièdre de L2

 

2011 10 30 directe eperon base 007 (Large)

le dièdre au début de L3

 

2011 10 30 directe eperon base 014 (Large)

la dalle de L5, sortie à gauche sous le surplomb sommital

 

2011 10 30 directe eperon base 018 (Large)

vue vers l'est, le calcaire blanc du bec de Sormiou versus les strates blanches et orangées des falaises soubeyrannes

 

 

2011 10 30 directe eperon base 023 (Large)

vue de l'itinéraire

Published by Thomas Gurviez - dans Escalade en Provence
commenter cet article

commentaires

Rechercher