21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 17:24

Le 16 avril 2014

Après la virée de la veille dans la moiteur des rivages luxuriants de la Caspienne on retrouve l’air sec et frais des sommets méridionaux de l’Alborz, en direction de l’immense versant nord du Doberar, stratégiquement situé face aux 5700 m du cône parfait du volcan Damavand (plus haut sommet à l’ouest de l’Himalaya) et au-dessus d’une route atteignant 2800 mètres.
La quinzaine de kilomètres de l’ubac dominant la route offre immense plan incliné soutenu sur près de 1000 mètres et strié de beaux couloirs calcaires. Après une montée dans l’un d’entre eux par un vent à dé-turbanner un mollah on descendra par un couloir parallèle en un subtil dégradé de neiges, de la poudreuse sommitale aux névés portants du bas, avant de remonter à pieds vers les champs en terrasses des villages de montagne de l’Alborz…

DSC09704 (Large)DSC09716 (Large)DSC09740 (Large)DSC09754 (Large)

Sommet : 3850 m

Dénivelée : 1350 m (2700-2600-3850-2600-2700)

Difficuté : 4.2 (800 m à 35° de moyenne, 100 m à 45°) 

DSC09758 (Large)

vue des itinéraires de montée et descente

DSC09667 (Large)

propagande des mollahs à Firouzkouh

DSC09669 (Large)

vue sur l'extrémité orientale du massif du Doberar près de Firouzkouh

DSC09677 (Large)

fleurs au départ à 2700 m

DSC09698 (Large)

devant les 5670 m du volcan Damavand

DSC09704 (Large)

 

DSC09712 (Large)

à 3500 m sur la neige qui devient poudreuse

DSC09716 (Large)

 

DSC09723 (Large)

au sommet à 3850 m  

DSC08047 (Large)

premiers virages, photo de Nicolas    

DSC09740 (Large)

à la descente à 3200 m, devant les champs en terrasses de l'Alborz

DSC08081 (Large)

photo de Nicolas

DSC09748 (Large)

 

DSC08087 (Large)

photo de Nicolas

DSC09750 (Large)

vue sur le couloir de descente

DSC09754 (Large)

commentaires

Rechercher