8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 16:40

Le 7 mai 2017

Sommet : 2850 m

Dénivelée : 900 m (1950-2850), plus 700 m le soir de montée au refuge du Glacier Blanc

Difficulté : 4.2

Avant notre sortie programmée le lendemain aux dômes de Mônetier, retour sur le très beau couloir Gelé situé sous le pic du Béal Traversier dans l'ouest-Queyras,  déjà skié en 2011 mais au départ d'Arvieux. Un départ élevé avec donc chaussage à la voiture, un dénivelée de moins de 1000 m avant la montée au refuge du Glacier Blanc, un couloir haut, nord et encaissé pour bien garder la fraîche à l'état poudreuse, cette course remplit le cahier des charges du jour. Au final de la neige globalement bien skiable, avec même un couloir Gelé... en poudreuse ; seul bémol, le vent de nord fort et incessant pas très dépaysant pour des marseillais…

durant l'approche
durant l'approche
durant l'approche

durant l'approche

à la montée dans le couloir, près d'un curieux monolithe
à la montée dans le couloir, près d'un curieux monolithe

à la montée dans le couloir, près d'un curieux monolithe

à la descente

à la descente

vue d'ensemble des Dolomites queyrassines, avec leurs curieux spigolos

vue d'ensemble des Dolomites queyrassines, avec leurs curieux spigolos

au-dessus de Peyre Murenq, dans la poudreuse en cours d'humidification

au-dessus de Peyre Murenq, dans la poudreuse en cours d'humidification

commentaires

Rechercher