13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 17:38

Le 12 avril 2017

arête intégrale du rat, 5 longueurs, équipé, 6b max

5c/6b/rappel/6a/6b/6a (dernière longueur non parcourue ce jour)

Soirée d’escalade sur le versant nord des calanques vers le cirque des aiguilles, avec vue non pas sur la mer profonde et bleue mais… la mer de béton de la métropole ! Quoi qu’il en soit, on y trouve de belles grandes voies d’accès rapide et dans un cadre typé montagne. On s’orientera ce jour vers l’arête intégrale du rat, une ligne qui suit une échine rocheuse située dans les contreforts est du Béouveyre.

L’escalade s’avère inégale, alternant sections de marche ou de rocher délité avec de beaux passages de grimpe comme L3 longue et variée en cheminée, dévers et traversée, ou le départ de L4 en dalle fine. La ligne comporte par contre des sections très esthétiques comme les monolithes de L2 ou L3-L4, des aiguilles de calcaire posées dans la pinède qui font frétiller les chaussons et crépiter les appareils photo.

Dommage que le rocher typique d’un versant nord des calanques, gris, fracturé et parfois moussu, ne rivalise pas avec son homologue blanc, compact et ciselé en gouttes d’eau des versants sud, et n'inspire guère confiance pour les passages les plus grimpants malgré l'équipement de bonne qualité...

au départ

au départ

sur l'aiguille de L2
sur l'aiguille de L2

sur l'aiguille de L2

l'aiguille de L3 et L4

l'aiguille de L3 et L4

vue depuis le relais sommital de L4
vue depuis le relais sommital de L4

vue depuis le relais sommital de L4

commentaires

Rechercher