30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 07:55

Le 29 avril 2017

Super calanque, 4 longueurs, équipé, 6a max, équipé

A mon sens 5b/5b/5c/6a

La Jacques Balma ou le voyage d’Anouk, 4 longueurs, équipé, 6b max

A mon sens 5b/6b/5a/5b/6a+

Journée de grimpe sur Castelvieil, avec de façon désormais classique montée sur le plateau par une grande voie versant En Vau : super calanque, avant de redescendre en rappel côté large et de remonter par une autre : le voyage d’Anouk ou la Jacques Blama, un moyen d’éviter l’accès ingrat par les cheminées patinées et/ou la renfougne classiques depuis la brèche de Castelvieil. Super calanque est une voie qui vaut mieux que ce à quoi nous nous attendions : une grimpe certes hétérogène, parfois un peu végétale et patinée dans la première longueur, mais une ambiance évidemment magnifique au-dessus des eaux luminescentes d’En Vau, et de belles longueurs en L3 et L4, avec une dernière longueur presque majeure sur un beau rocher compact mais bien sculpté. Après une pause sur le plateau suspendu de Castelvieil on redescend en 4 rappels vers l’altitude 0, avant de repartir dans les 5 longueurs du voyage d’Anouk, une voie plutôt mineure comparé à ses voisines justement réputées des dents de la mer ou de rêve de pierre par exemple : de la grimpe hétérogène ou quelques passages en 6a/b côtoient de longues portions de marche ou d’escalade facile, un rocher encore souvent fragile, particulièrement en L1 et L2, une ambiance qui souffre du manque de verticalité de la paroi, une section un peu buissonnière sous la vire de la Ramond. Attention également au niveau de l’escalade, la poignée de passages en 6a/b s’avère bien coriace dans ce niveau, et l’équipement m’a semblé y laisser des pas bien obligatoires… Cela reste tout de même une jolie balade encordée, agrémentée de quelques pas durs, à l’extrémité nord de la face ouest de Castelvieil, et dans un bout de falaise plutôt confidentiel, et plus globalement une belle journée d’escalanquisme : longue approche à pieds, vire suspendue au-dessus du lagon d’En Vau, rappels, escalade plus ou moins difficile et plus ou moins équipée, passages horizontaux ou verticaux dans la garrigue ou les pins…

approche par la vire du Grand Rappel et ses vues plongeantes sur le lagon d'En Vau aux couleurs psychédéliques
approche par la vire du Grand Rappel et ses vues plongeantes sur le lagon d'En Vau aux couleurs psychédéliques
approche par la vire du Grand Rappel et ses vues plongeantes sur le lagon d'En Vau aux couleurs psychédéliques
approche par la vire du Grand Rappel et ses vues plongeantes sur le lagon d'En Vau aux couleurs psychédéliques

approche par la vire du Grand Rappel et ses vues plongeantes sur le lagon d'En Vau aux couleurs psychédéliques

en bas du rappel

en bas du rappel

sortie de L1 et de son pas bien malcommode à passer en ramonage

sortie de L1 et de son pas bien malcommode à passer en ramonage

dans L2
dans L2

dans L2

dans L3 et la très belle L4
dans L3 et la très belle L4
dans L3 et la très belle L4
dans L3 et la très belle L4

dans L3 et la très belle L4

dans les rappels de "Mistral Blues" puis de la "Jacques Balma", vues vers l'Oule,  des cordées dans "Pepito"
dans les rappels de "Mistral Blues" puis de la "Jacques Balma", vues vers l'Oule,  des cordées dans "Pepito"
dans les rappels de "Mistral Blues" puis de la "Jacques Balma", vues vers l'Oule,  des cordées dans "Pepito"
dans les rappels de "Mistral Blues" puis de la "Jacques Balma", vues vers l'Oule,  des cordées dans "Pepito"

dans les rappels de "Mistral Blues" puis de la "Jacques Balma", vues vers l'Oule, des cordées dans "Pepito"

L1 du "voyage d'Anouk"

L1 du "voyage d'Anouk"

sortie de L2

sortie de L2

dans L3

dans L3

sortie de la voie

sortie de la voie

commentaires

Rechercher