28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 19:52

Le 28 janvier 2017

Seconde exploration de cette longue cavité horizontale non technique mais comportant plusieurs lacs intérieurs, jusqu’à la voûte mouillante finale qui marque la fin de la progression pour ceux qui n’ont ni système d’éclairage étanche ni combinaison néoprène. Même si, à l’instar de la grotte des Rampins voisine, de la boue couvre les concrétions dans l’étage inférieur de la grotte, celle-ci présente une belle section en aval de la salle du sable ave une succession de gours et de méduses donnant sur un lac intérieur. La salle des carottes, découverte par chance sur le chemin du retour à l’étage supérieur de la grotte, offre un magnifique plafond de fistuleuses blanches parfois rejointes par des stalagmites à maturité de colonnes, pour au final une des plus belles salles qu’il m’ait été donné d’admirer dans une grotte non technique et classique !

les méduses des premiers lacs
les méduses des premiers lacs

les méduses des premiers lacs

les gours avant la voûte mouillante
les gours avant la voûte mouillante

les gours avant la voûte mouillante

vues de détail des gours... et des mini-gours
vues de détail des gours... et des mini-gours
vues de détail des gours... et des mini-gours

vues de détail des gours... et des mini-gours

la méduse et la voûte mouillante
la méduse et la voûte mouillante
la méduse et la voûte mouillante

la méduse et la voûte mouillante

dans la salle des sables

dans la salle des sables

dans la salle des carottes et son magnifique plafond de fistuleuses
dans la salle des carottes et son magnifique plafond de fistuleuses
dans la salle des carottes et son magnifique plafond de fistuleuses
dans la salle des carottes et son magnifique plafond de fistuleuses

dans la salle des carottes et son magnifique plafond de fistuleuses

commentaires

Rechercher