20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 20:17

Le 20 décembre 2015

Après une tentative de grande voie au Cap Canaille sous le crachin persistant de ce début d’hiver marqué par des entrées maritimes persistantes, décision est prise de retourner la situation : on remplace le bleu de la mer et le noir des nuages par du noir en bas et du bleu en haut, à savoir une randonnée sur les marnes des Préalpes dignoises sous le ciel bleu. Le hameau d’Archail s’atteint par une jolie route qui remonte des gorges creusées dans les robines, et offre des balades vers les sommets de Couard ou du Cucuyon situés juste au sud du village. On atteint par de nombreux lacets au travers d’une forêt de bouleaux puis de mélèzes le pas d’Archail séparant ces 2 sommets. Une croupe herbeuse ensoleillée mène ensuite rapidement à travers des alpages encore légèrement fleuris au sommet du Cucuyon et son belvédère face aux chaînons de l’Estrop et du Cheval Blanc, toujours complètement secs en cette fin décembre, seuls les rochers givrés du versant nord rappelleront qu’on est maintenant au cœur de l’hiver !

les robines face au village d'Archail

les robines face au village d'Archail

la place du village d'Archail

la place du village d'Archail

dans la montée, vues vers les crêtes à l'ouest et le village de Draix au nord
dans la montée, vues vers les crêtes à l'ouest et le village de Draix au nord

dans la montée, vues vers les crêtes à l'ouest et le village de Draix au nord

contrastes d'un automne en hiver
contrastes d'un automne en hiver
contrastes d'un automne en hiver

contrastes d'un automne en hiver

harde de chamois sous le sommet du Cucuyon

harde de chamois sous le sommet du Cucuyon

les Préalpes dignoises aux dernières lueurs
les Préalpes dignoises aux dernières lueurs

les Préalpes dignoises aux dernières lueurs

commentaires

Rechercher