3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 13:28

Le 29 septembre 2015

L’un des coups de cœur du séjour, d’autant plus que cette plage ne semble pas avoir la renommée de Sarakiniko. Voisine de celle de Tsigrado, cette plage très différente est bordée de falaises volcaniques et non pas de conglomérat, de l’extraordinaire richesse géologique de Milos concentrée sur une petite île. On peut y admirer une palette de couleurs encore plus étendue qu’à Paleochori, à la verticale sur les falaises encadrant la plage et à l’horizontale sur les rochers tombés de celles-ci, du fauvisme en géologie dans toute sa richesse chromatique, non loin des déclinaisons de blanc de Sarakiniko.

en arrivant sur place

en arrivant sur place

la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale
la riche palette de la géologie locale

la riche palette de la géologie locale

Published by Thomas - dans Europe du Sud
commenter cet article

commentaires

Rechercher