21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 20:09

Le 19 août 2015

Après de la grimpe difficile la veille au Verdon opération rafraîchissement et décontraction des avant-bras dans les eaux de l'Esteron au niveau du canyon d'Aiglun, déjà parcouru en 2011. Un encaissement toujours aussi marqué et esthétique, où l'on progresse le plus souvent à la nage ou en désescalade entre de hautes parois polies de calcaire blanc qui réservent de beaux jeux de lumières. Seul petit bémol, un canyon relativement pauvre en toboggans et sauts, et donc peu ludique, surtout par rapport à son voisin du Riolan, véritable parc d'attractions aquatique !

à l'entrée du canyon après les 45 mn de marche depuis Sallagriffon

à l'entrée du canyon après les 45 mn de marche depuis Sallagriffon

dans la première moitié du cannyon
dans la première moitié du cannyon
dans la première moitié du cannyon

dans la première moitié du cannyon

à la sortie de la première moitié, des vasques à sauts !
à la sortie de la première moitié, des vasques à sauts !
à la sortie de la première moitié, des vasques à sauts !
à la sortie de la première moitié, des vasques à sauts !

à la sortie de la première moitié, des vasques à sauts !

dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique
dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique
dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique
dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique
dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique
dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique
dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique

dans la seconde moitié, un peu plus technique et encore plus esthétique

la sortie juste en amont du pont d'Aiglun, au-dessous de la paroi qui sera escaladée le lendemain

la sortie juste en amont du pont d'Aiglun, au-dessous de la paroi qui sera escaladée le lendemain

commentaires

Rechercher