8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 17:24

Le 6 février 2016

Randonnée entre les calanques de Méjean et de l’Erevine sur la côte bleue, avec notamment la découverte de la grotte marine de Méjean, superbe avec son petit lac intérieur et son éclairage fluorescent par le dessous. Il faudra revenir en deep water solo à la belle saison sur son plafond prisu de grès fracturé !

la grotte marine de Méjean
la grotte marine de Méjean

la grotte marine de Méjean

vue sur le sentier juste après Méjean

vue sur le sentier juste après Méjean

sur la plage de l'Erevine

sur la plage de l'Erevine

5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 17:29

Le 5 février 2016

Austerlitz, 6 longueurs, équipé, 6b max

4b/5c/5c/6a/6b/5b

Demi-journée d’escalade au secteur des « deux aiguilles » de la montagne Sainte-Victoire. La voie « Austerlitz » parcourt l’éperon des gadz’arts et son beau rocher blanc, donnant une couleur calanques au calcaire habituellement gris de la Sainte-Victoire. Les deux longueurs intermédiaires (L3 et L4) sur un rocher très sculpté et compact s’avèrent d’ailleurs de toute beauté avec une grimpe fine en dalle et un équipement rassurant pour la Sainte-Victoire quoiqu’un peu rouillé, même si la seconde longueur voit des points beaucoup plus espacés !

Retour par le sentier noir en corniche des cantilènes, encore un bel itinéraire sauvage qui navigue au plus facile, parfois en corniche, entre les systèmes de barres du versant sud de la Sainte-Victoire.

fin de L1

fin de L1

dans L2
dans L2

dans L2

dans L3, sur rocher blanc cannelé
dans L3, sur rocher blanc cannelé
dans L3, sur rocher blanc cannelé
dans L3, sur rocher blanc cannelé

dans L3, sur rocher blanc cannelé

dans L4
dans L4

dans L4

retour, vues sur l'éperon gravi et la face sud de la Sainte-Victoire
retour, vues sur l'éperon gravi et la face sud de la Sainte-Victoire

retour, vues sur l'éperon gravi et la face sud de la Sainte-Victoire

1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 18:03

Le 1er février 2016

Voie « Samsara Sattva », 6 longueurs, équipé, 6a max (variante de la nymphe dans L1)

6a/5c/4c/marche/4b/5b

Une voie qui ne paie pas de mine vue du bas sur cette falaise dite de la carrière à la montagne Sainte-Victoire, manquant de compacité et de raideur, mais qui vaut par son rocher exceptionnel, particulièrement dans L3. On grimpe sur du conglomérat aux allures de marbre, avec des galets blancs, jaunes et oranges pris dans un liant de calcaire gris mais de surface lisse, une sorte de mosaïque naturelle !
L'escalade n'en est pas moins intéressante de L1 à L3, avec une belle dalle soutenue en L1 (variante de la nymphe), un dévers prisu au départ de L2 et la fameuse dalle compacte de marbre en L3. Par contre c'est beaucoup moins bien par la suite, L4 à L6 globalement sans intérêt, de la marche entrecoupée de rares pas d'escalade...
Après la (re)découverte de la grotte aux champignons la veille, la montagne Sainte-Victoire offre une géologie décidément fascinante, à l'intérieur comme à l'extérieur..

durant l'approche, calcaire gris et globulaires
durant l'approche, calcaire gris et globulaires

durant l'approche, calcaire gris et globulaires

fin de L2 et début du marbre

fin de L2 et début du marbre

sur les dalles de marbre coloré de L3
sur les dalles de marbre coloré de L3
sur les dalles de marbre coloré de L3
sur les dalles de marbre coloré de L3

sur les dalles de marbre coloré de L3

dans L3, toujours sur la mosaïque mais après changement de leader...
dans L3, toujours sur la mosaïque mais après changement de leader...
dans L3, toujours sur la mosaïque mais après changement de leader...

dans L3, toujours sur la mosaïque mais après changement de leader...

arrivée sur la crête sommitale, et sa vue sur les Préalpes dignoises
arrivée sur la crête sommitale, et sa vue sur les Préalpes dignoises

arrivée sur la crête sommitale, et sa vue sur les Préalpes dignoises

du sentier vue vers la croix de Provence

du sentier vue vers la croix de Provence

Rechercher